La sélection du Prix Violeta Negra Occitanie 2022

Créé en 2011, le prix littéraire Violeta Negra Occitanie a pour vocation de mettre en lumière un roman noir ou policier traduit d’une langue du Sud (espagnol, italien, portugais, grec, arabe, turc…).
Le jury composé de libraires, de bibliothécaires, de journalistes et de membres de Toulouse Polars du Sud sera présidé cette année par Marc Van Maele, directeur Cinéma ABC à Toulouse.
 
Les 6 romans sélectionnés pour le prix Violeta Negra Occitanie 2022 sont :
 
 

Alessandro Robecchi, Prix Violeta Negra Occitanie 2021

Le roman Ceci n’est pas une chanson d’amour d’Alessandro Robecchi, aux éditions de L’Aube – Traduit de l’italien (Italie) par Paolo Bellomo avec le concours d’Agathe Lauriot dit Prévost reçoit le Prix Violeta Negra Occitanie 2021.
Le jury a réservé un coup de cœur à Andrés Barba pour Une République lumineuse  paru aux éditions Bourgois – Traduit de l’espagnol (Espagne) par François Gaudry.

Prix Violeta Negra Occitanie 2021

.
Précédent
Suivant
Créé en 2011 par l’association Toulouse Polars du Sud, le prix littéraire Violeta Negra Occitanie a pour vocation de mettre en lumière un roman noir ou policier traduit d’une langue du Sud (espagnol, italien, portugais, grec, arabe, turc…).

Les 6 sélectionnés pour le prix 2021

Cette année encore, la sélection fait le pont entre la Méditerranée et l’Atlantique à la découverte du Sud :
  • Une République lumineuse d’Andrés Barba, aux éditions Bourgois – Traduit de l’espagnol (Espagne) par François Gaudry
  • Le plongeur de Minos Efstathiadis, aux éditions Actes Sud (Actes Noir) – Traduit du grec (Grèce) par Lucile Arnoux-Farnoux
  • 07.07.07 d’Antonio Manzini, aux éditions Denoël (Sueurs froides) – Traduit de l’italien (Italie) par Samuel Sfez
  • La mauvaise herbe d’Agustin Martinez, aux éditions Actes Sud (Actes Noir) – Traduit de l’espagnol (Espagne) par Amandine Py
  • Ceci n’est pas une chanson d’amour d’Alessandro Robecchi, aux éditions de L’Aube – Traduit de l’italien (Italie) par Paolo Bellomo avec le concours d’Agathe Lauriot dit Prévost
  • Je suis l’hiver de Ricardo Romero, aux éditions Asphalte – Traduit de l’espagnol (Argentine) par Maïra Muchnik
Ce prix est décerné en partenariat avec la Région Occitanie.

Rosa Montero Prix Violeta Negra Occitanie 2020

Le Prix Violeta Negra Occitanie 2020

a été remis à Rosa Montero

pour son roman Le temps de la haine publié aux Editions Métailié, traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse

.
Précédent
Suivant
Créé en 2011 par l’association Toulouse Polars du Sud, le prix littéraire Violeta Negra Occitanie a pour vocation de mettre en lumière un roman noir ou policier traduit d’une langue du Sud (espagnol, italien, portugais, grec, arabe, turc…).
Les 6 sélectionnés pour le prix 2020 sont:
  • Raul Argemi : A tombeau ouvert (Editions Rivages) – traduit de l’espagnol (Argentine) par Alexandra Carrasco-Rahal
  • Giancarlo De Cataldo : L’Agent du chaos (Editions Métailié) – traduit de l’italien par Serge Quadruppani
  • Jorge Fernandez DiazLe gardien de la Joconde (Editions Actes Sud) – traduit de l’espagnol (Argentine) par Amandine PY
  • Marcello FoisComment nous dire adieu (Editions du Seuil) – traduit de l’italien par Nathalie Bauer
  • Santiago Gamboa – Des Hommes en noir (Editions Métailié) – traduit de l’espagnol (Colombie) par François Gaudry
  • Rosa Montero – Le Temps de la haine (Editions Métailié) – traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse