Abonnement aux flux : Articles

Anne Bourrel

0 commentaire

Anne Bourrel

Anne Bourrel

Anne Bourrel est née à Carcassonne. Elle a fait des études de lettres à Montpellier et à Twickenham. Après une brève carrière dans l’enseignement britannique et un passage éclair dans le domaine des ressources humaines, elle s’est installée à Montpellier où elle se consacre surtout à l’écriture, sous toutes ses formes : « J’écris. Des pièces de théâtre, des textes courts, des longs. Je raconte des histoires. Dans le tunnel des mots, je cherche des entrées, des passages, des avancées. L’écriture est une route que j’ai choisie pour avancer en glissant. Écrire, c’est glisser. »

 

Romans

Contrebandes, roman sonore, aux éditions de L’Harmattan, (2002)

Le Roman de Laïd, éditions Acoria, (2008)

Gran madam’s, éditions la Manufacture de livres ( (2015)

Théâtre

Malfabet et les onze ou douze femmes lions, Cie L’Essoreuse, Cie L’essoreuse/Séverine Delbosq, Paris 01

Monsieur Albert veut changer de Nom, théâtre, in « Nouvelles de la Révolte 1907-2007 », aux éditions Cap Béar, mars 07, lu par Claude Marti, enregistrement et création radiophonique Gil Non.

Iran, irae, théâtre d’O, 25 juin 07, lecture Charo Beltran et Victor Haïm, printemps des Comédiens, éditions Acoria, avril 08 (en cours de mise en scène par Julien Guill, compagnie Provisoire, Montpellier)

Gualicho, théâtre flamenco, mise en scène Isabelle François, théâtre de la Vista, théâtre d’O, théâtre les Déchargeurs, Paris, janvier février 08, éditions Acoria, avril 08.

Écrivain, quand même, c’est la grande classe, in L’auteur en première ligne, collection des quatre-vents, L’avant-scène théâtre, Paris, 2010.

Pare-brise, éditions d’artistes le Ventre et l’œil, Montpellier, (2011) illustrations Isabelle Marsala Théâtre Varda Vilar, mise en scène Katharina Stalder avec Claude Maurice et Pierre Barayre, commande du théâtre

Hirsute, créée le 13 octobre 2012 à la scène nationale d’Albi dans le cadre du festival Les Insolites. Inédit.

Barbie Furieuse, récriture du Médée d’Euripide, inédit. Sélection E.A.T (écrivains associés de théâtre, paris 2015). Mise en scène Benoit Seguin, travail en cours. Mise en maquette au théâtre de StMaur les fossé, 13 décembre 14 et au théâtre 13, 13 janvier 15, Paris.

 

Gran madam’s

« Mais Anne Bourrel n’est pas là pour conter une histoire à l’eau de rose. Et dans la touffeur de cet été torride en bord de nationale, elle instille peu à peu la suspicion. En quelques images, quelques paroles, elle laisse planer les présages d’un basculement. Si ce suspense bien maîtrisé accroche le lecteur, il y a aussi bien entendu les personnages auxquels ils peut s’attacher avec l’auteur et en particulier ces femmes, Marielle, Bégonia, Sylvie… plus fortes qu’elles paraissent mais aussi victimes perpétuelles d’un monde qui n’est pas forcément prêt à accepter de les voir lever le menton.»

Yan Lespoux. Encore du noir.

 

Le blog de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.