Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin

Photo © Pascal Ito

Jean Christophe Rufin est le parrain de la 12ème édition du Festival Toulouse Polars du Sud (9, 10 et 11 octobre 2020). Vous le retrouverez le vendredi 9 octobre lors de la “Master Class” qu’il présentera aux visiteurs du Festival.

Écrivain, médecin humanitaire, diplomate, académicien, voyageur infatigable, alpiniste…,  Jean-Christophe Rufin est tout aussi à l’aise et rencontre le succès dans de multiples genres littéraires: roman, nouvelle, polar, carnet de voyage, essai, récit historique…

Né dans le Cher en 1952, Jean Christophe Rufin a grandi dans le Berry auprès de ses grands-parents. Lycéens à Paris, il mène ensuite de front des études de médecine et de sciences politiques. Il passe l’internat de médecine et devient neurologue. Après une année de coopération en Tunisie, il exerce dans différents services psychiatriques. Parallèlement, il s’engage dans le mouvement Médecins sans Frontières aux côtés de Bernard Kouchner et Claude Malhuret et accomplit de nombreuses missions en Afrique Orientale et en Amérique Latine, avant de devenir directeur médical d’ Action contre la Faim en Ethiopie. Il conduira aussi la mission française en Bosnie et occupera aussi les fonctions d’administrateur de la Croix-Rouge Française. En 2007 il est nommé ambassadeur au Sénégal. Cette expérience a nourri ses premiers livres, essais comme Le Piège Humanitaire ou romans comme Les Causes Perdues, prix Interallié 1999, avant d’élargir ses sources d’inspiration. Il a reçu le Goncourt du premier roman pour L’Abyssin en 1997, puis le Goncourt lui même en 2001 pour Rouge Brésil. Il a été élu à l’Académie Française au fauteuil d’Henri Troyat en 2008.

Ses romans d’aventures, historiques, politiques, s’apparentent à des récits de voyage, la plupart du temps de nature historique, ainsi qu’à des romans d’anticipation. Plus récemment, il a publié trois romans de la série “Les énigmes d’Aurel le Consul”, enquêtes policières qui mettent en scène Aurel Timescu, Consul adjoint à l’ambassade de France, en Guinée, au Mozambique, ou à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan.

 

Bibliographie

Essais

  • Le Piège humanitaire – Quand l’humanitaire remplace la guerre,  éd. Jean-Claude Lattès, 1986.
  • L’Empire et les Nouveaux Barbares,  éd. Jean-Claude Lattès, 1991 ; nouvelle édition revue et augmentée Jean-Claude Lattès, 2001
  • La Dictature libérale,  éd. Jean-Claude Lattès, 1994, prix Jean-Jacques-Rousseau 1994.
  • L’Aventure humanitaire, coll. « Découvertes Gallimard / Histoire » (no 226),  éd. Gallimard, 1994.
  • Géopolitique de la faim – Faim et responsabilité,  éd. PUF, 2004.

 

Romans, récits et nouvelles

  • L’Abyssin, éditions Gallimard, 1997 – prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée ; 300 000 exemplaires vendus et 19 traductions.
  • Sauver Ispahan, Gallimard, 1998.
  • Les Causes perdues, Gallimard 1999 – prix Interallié 1999, Prix littéraire de l’armée de terre – Erwan Bergot 1999 ; réédité avec le titre Asmara et les Causes perdues en « Folio ».
  • Rouge Brésil, Gallimard, 2001 – prix Goncourt 2001 ; en « Folio » no 3906.
  • Globalia, Gallimard, 2003 ; en « Folio »
  • La Salamandre, Gallimard, 2005 ; en « Folio »
  • Le Parfum d’Adam, éditions Flammarion, 2007.
  • Un léopard sur le garrot, Gallimard, 2008 (autobiographie) ; en « Folio » no 4905
  • Katiba, Flammarion, 2010.
  • Sept histoires qui reviennent de loin (nouvelles), Gallimard, 2011.
  • Le Grand Cœur, Gallimard, 2012.
  • Immortelle Randonnée : Compostelle malgré moi, éditions Guérin, 2013.
  • Le Collier rouge, Gallimard, 2014 – prix Maurice-Genevoix
  • Check-point, Gallimard, 2015
  • Le Tour du monde du roi Zibeline, Gallimard, 2017
  • Le Suspendu de Conakry (Les énigmes d’Aurel le Consul, vol 1), éditions Flammarion, 2018 ; en « Folio » no 6676
  • Les Sept Mariages d’Edgar et de Ludmilla, Gallimard
  • Les Trois femmes du consul (Les énigmes d’Aurel le Consul, vol 2), éditions Flammarion, 2019
  • Le Flambeur de la Caspienne (Les énigmes d’Aurel le Consul, vol 3), éditions Flammarion, 2020

 

En collaboration

  • Économie des guerres civiles, avec François Jean, éditions Hachette, 1996.
  • Mondes rebelles, avec Arnaud de La Grange et Jean-Marc Balancie, éditions Michalon, 1996.
  • Qui est Daech?, avec Edgar Morin, Régis Debray,     Michel Onfray, Tahar Ben Jelloun, Olivier Weber et Gilles Kepel, éditions Philippe Rey, 2015.

 

Prix littéraires

  •     Prix Goncourt du premier roman 1997, pour son roman L’Abyssin.
  •     Prix Méditerranée 1997, pour son roman L’Abyssin.
  •     Prix Interallié 1999, pour son roman Les Causes perdues.
  •     Prix Erwan-Bergot 1999, pour son roman Les Causes perdues.
  •     Prix Goncourt 2001 et Grand prix de l’Académie de marine, pour son roman Rouge Brésil.
  •     Plume d’Or 2001 de la Société des auteurs savoyards.
  •     Prix Nomad 2013, pour le récit Immortelle Randonnée : Compostelle malgré moi
  •     Prix Grand Témoin 2015, pour son roman Check-point.
  •     Prix Arsène Lupin 2018, pour son roman Le suspendu de Conakry.

 

Sur le web

Ecoutez Jean-Christophe Rufin : « La constante de mon oeuvre n’est pas le projet, la constante, c’est ce que je suis et ce que j’en fais »
sur le site de France culture, Les Masterclasses par Manou Farine