Benoît Séverac

Benoît Séverac

Benoît Séverac est auteur de littérature noire et policière, adulte et jeunesse. Les intrigues de ses romans reposent sur un contexte social et psychologique souvent très soigné. Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits aux Etats-Unis ou adaptés au théâtre. Il collabore à divers projets mêlant littérature et arts plastiques, photographie…

Benoît Séverac prend également part au développement de productions cinématographiques.

Il est l’auteur d’une douzaine de romans dont les derniers parus récemment : Une caravane en hiver aux éditions Syros, Wazhazhe (co-écrit avec Hervé Jubert) aux éditions Le Passage, et Rendez-vous au 10 avril qui vient d’être réédité par Pocket en format poche.

Début 2020, il publie à La Manufacture de livres, Tuez le fils, une enquête policière mais aussi psychologique, sur les relations père-fils, sur la vie au sein d’un groupe de policiers…;  un récit plein d’humanité.

Le roman a été accueilli chaleureusement par les principaux critiques littéraires français qui trouvent dans cet ouvrage un style, une fluidité et une finesse psychologique remarquable.

 

Bibliographie complète

Romans pour adultes

  • Tuez le fils (Éditions La Manufacture de livres 2020)
  • Wazházhe (éd. Le Passage 2018)
  • 115 (éd. La Manufacture de Livres 2017)
  • Trafics (Éditions Pocket, première édition sous le titre Le Chien arabe aux éditions La manufacture de livres, 2016)
    Prix de l’Embouchure décerné par l’amicale de la police nationale de la Haute-Garonne, 2016
    Prix des lecteurs « Voix au Chapitre » des bibliothèques de Caen-la-mer / bibliothèque d’Ifs, 2016
  • On peut pas faire ça à Guy Novès (Éd. Court Circuit 2016)
  • Arrête tes six magrets (Éd. Baleine, collection Le Poulpe 2015)
  • Rendez-vous au 10 avril (Éd. Tme 2009 + Pocket 2018)
    Prix Mémoire d’Oc, 2009
    Prix de l’Audio-Livre décerné par les bibliothèques sonores, région Sud, 2012
    Programmation Marathon des mots de Toulouse, 2010
  • Les Chevelues (Éd. Tme 2007)
    Grand prix littéraire de la ville de Toulouse, 2008
    Prix du salon du livre de la ville de Saint-Lys, 2008
    Prix Calibre 47 du salon Polar’Encontre, 2009
    Traduit en anglais (É.-U.) sous le titre de Pax Romana (Enigma Books Editors, 2010)

 Romans jeunesse

  • Le jour où mon père a disparu (Éditions Syros), 2020
  • Une caravane en hiver (Éd. Syros 2018)
  • Little sister (Éd. Syros 2016)
    Prix Forum Mirose des Collégiens et Lycéens, 2017
    Premier prix du jury des collégiens de Villefranche-de-Rouergue, 2017
    Prix des Lycées de Rueil-Malmaison, 2017
    Prix Bloody Fleury des collégiens de la communauté urbaine Caen-Mer, 2017
    Prix Ados du festival Mauves en noir, 2017
    Prix 1001 pages de Lamballe, 2017
    Prix Imagin’à lire d’Epernay, 2017
  • L’Homme-qui-dessine (Éd. Syros 2014)
    Prix 2015 « Coup de cœur » du festival du livre jeunesse de Midi-Pyrénées de Saint-Orens
    Prix 2016 « Bermond-Boquié » des internautes de la BM de Nantes, festival Atlantide
    En lice dans 30 autres prix en 2015
  • Le garçon de l’intérieur (Éd. Syros 2013)
    Prix 2014 des Lycées Professionnels du Haut-Rhin (68)
    Inscrit sur la liste des Outstanding Books de l’International Board on Books for Young People (IBBY [archive]), Toronto
  • Silence (Éd. Syros 2011)
    Prix 2012 du Polar Jeunesse de Montigny-lès-Cormeilles (95)
    Prix 2012 de littérature jeunesse de Balma (31)
    Prix 2012 du salon de littérature jeunesse de Mirande (32)
    Prix 2013 de la ville de Loudéac et de la Cidéral (22)
    Prix 2013 de la ville de Sablé-sur-Sarthe (72), catégorie « Lycée »
    Prix 2013 des collégiens du Territoire de Belfort (90)
    Prix Afficion’Ados des Landes, 2013
    Sélection officielle 2013 du Prix des Incorruptibles, catégorie 3e/2de
    Prix 2014 Enlivrez-vous en mai des collèges et lycées de Thionville (57) et du lycée Français de Luxembourg
    Prix E-polar, des lycéens de Saint-Brieuc et Lamballe (22), 2014
    Prix 2015 du roman Ado du festival Nuits Noires d’Aubusson (23)

 

Dossier de presse

A propos de Wazházhe :

« Un coup de cœur ! Le gros du plaisir de lecture repose sur l’opposition entre le cartésianisme franchouillard et la spiritualité Osage. Entre un ranger Amérindien et son homologue féminine de la gendarmerie française Claire Tourment. […] Le tout très bien rythmé, et saupoudré d’une bonne dose d’humour. Les ingrédients d’un polar comme je les aime. »
Caroline Fredon, France Bleu Occitanie

« L’intrigue est bien menée, en évitant le piège qui consisterait à faire avancer la résolution de l’intrigue par des révélations venues d’ailleurs (risque dès qu’on accepte l’intrusion du fantastique). Les personnages sont attachants et bien campés, des plus sympas aux plus cons (et il y en a des deux sortes). Les auteurs évitent le manichéisme et acceptent la complexité. »
J.M. Laherrère in Actu du Noir https://actudunoir.wordpress.com/

A propos de Tuez le fils :

« Une des révélations de l’année ! Un roman noir magistral de machiavélisme. »
François Busnel in La Grande Librairie, 26 février 2020

« Dans ce polar psychologique haute couture […], la chaleur humaine alterne avec la noirceur et l’humour, et contraste avec la tragédie poignante de l’amour filial. »
Macha Séry in Le Monde des Livres du Jeudi 30 avril 2020.

 

Web

Benoît Séverac : «J’écris pour toucher le public» sur le site LaDépêche.fr

R comme REALISME par Benoît SEVERAC – L’ABECEDAIRE DU NOIR sur la chaine de AceProductions

Le site de l’auteur.