Arpád Soltész

Arpád Soltész

Arpád Soltész, né en Tchécoslovaquie en 1969, est l’un des journalistes slovaques les plus connus pour son travail sur le crime organisé en Slovaquie.

Il a fondé et dirige le nouveau Centre slovaque pour l’investigation journalistique qui porte le nom de Ján Kuciak, son confrère assassiné en 2018. Tout ce qu’il ne peut pas écrire dans ses articles, il en fait des romans.

« Il était une fois dans l’Est » est son premier roman, lauréat du prix du Premier roman slovaque en 2017.

C’est aussi un célèbre journaliste d’investigation, il a écrit dans les années 90 sur la mafia, la politique et les privatisations en Slovaquie orientale.

 

Revue de presse:

A propos de Il était une fois dans l’Est :

« Plus proche de Sergio Leone que du conte de fée, le livre d’Arpád Soltész offre une vision particulièrement âpre de son pays dans les années qui suivent l’effondrement du bloc communiste et les guerres qui, plus au sud, ravagent les Balkans. »
sur Encore du noir.

« Véritable brûlot politique à l’encontre d’un état sans foi ni loi, Árpád Soltész nous livre, avec Il Etait Une Fois Dans L’Est, un sombre western où les règlements de compte sauvages deviennent les seuls actes valables pour lutter contre une corruption institutionnalisée que l’on ne saurait enrayer que par la force. En attendant, il ne reste plus qu’à compter le nombre de victimes sacrifiées sur l’autel du profit. Un roman noir effrayant à nul autre pareil. »
sur Mon roman noir et bien serré.