Agustin Martinez

Agustin Martinez

Augustín Martínez est né à Lorca, dans la région de Murcie, en 1975. Après une formation en audiovisuel, il a commencé une carrière dans la publicité avant de se consacrer à l’écriture de scénarios. Depuis 1999, son nom est associé à plusieurs séries télévisées qui ont connu un réel succès en Espagne.

En 2015 il publie Monteperdido, son premier roman, traduit cette année en France chez Actes Sud. Un huis-clos en pleine nature qui se déroule dans un village et une vallée imaginaires sous l’ombre imposante du Mont Perdu dans les Pyrénées aragonaises.

Il était à Toulouse en 2017 pour présenter ce premier roman dans le cadre de la collaboration entre Toulouse Polars du Sud et le festival Valencia Negra. Il a depuis écrit un nouveau roman, La mauvaise herbe, publié chez Actes Sud en mars 2020 et traduit par Amandine Py.

 

Bibliographie française :

  • Monteperdido (Actes Sud, 2016)
  • La mauvaise herbe (Actes Sud, 2020)

 

Revue de presse :

A propos de Monteperdido :

« Un premier roman réussi, aux allures de huis clos, tant ce mont Perdu vit loin du reste du monde. ».
(Alexis Lacroix, L’express)

« Une nature très bien décrite, à la fois magnifique et terrifiante, terrain de jeu et barrière naturelle qui isole ce petit groupe humain et peut parfois le transformer en véritable cocotte-minute. Un polar solide et attachant. »
(Jean-Marc Laherrère, actu du noir)

A propos de La mauvaise herbe :

« Vous ne pourrez pas résister au charme incroyable des histoires et de l’écriture d’Agustin Martinez. »
(Laurence Darbas, evadez-moi)