Abonnement aux flux : Articles | Commentaires

Patrick Raynal

0 commentaire

Patrick Raynal

Patrick Raynal

Figure emblématique du roman noir français, Patrick Raynal cumule les casquettes d’écrivain, de journaliste, de scénariste, de traducteur et d’éditeur. Très connu par les amateurs de romans noirs comme directeur de la « Série Noire » entre 1991 et 2004, il est également reconnu pour ses romans noirs forts et prenants, à l’humour ravageur et désabusé, dont l’action se déroule souvent à Nice, sa ville fétiche, ou sur la Côte d’Azur ; dans son dernier roman Au service secret de Sa Sainteté (Editions de L’Écailler), Patrick Raynal met en scène un prêtre, ancien activiste rattrapé par son passé, qui va devoir reprendre du service pour enquêter sur un morceau de rocher (!) où les habitants sont milliardaires et catholiques et où « les intérêts et les finances de l’Église ne font qu’un ».

Né en 1946, Patrick Raynal passe une partie de son enfance dans le sud-ouest de la France puis, adolescent, rejoint son père qui vit à Saint-Paul de Vence. En 1969, il obtient une maîtrise de lettres modernes à la faculté de Nice, ville qu’il mettra en scène dans ses premiers romans. Il milite activement dans les mouvements d’extrême gauche (Gauche prolétarienne).

Après une longue période de galère et de petits boulots, il devient agent général d’assurance. Chroniqueur littéraire, il collabore à Nice-Matin puis au Monde des livres pendant plusieurs années, et publie parallèlement ses premiers romans.

Critique spécialisé en littérature policière pour Nice-Matin de 1982 à 1988, il publie en 1982 Un tueur dans les arbres, son tout premier roman. En 1989, il propose à Télérama un reportage aux États-Unis sur quatre écrivains de son panthéon américain (James Crumley, Jim Harrison, Tony Hillerman et Richard Ford). Il découvre au cours de ce voyage la ville de Missoula (Montana) et ses nombreux écrivains. Considéré comme un spécialiste de la littérature américaine, il collabore également, de 1990 à 1995, au journal Le Monde (Le Monde des Livres). La même année, il obtient le Prix Mystère de la Critique pour son roman Fenêtre sur femmes.

En 1991, il succède à Robert Soulat à la direction de la « Série Noire ». Reconnu comme un spécialiste de la littérature américaine, il crée la collection « La Noire » dont la couverture est le négatif de celle de la Collection Blanche de Gallimard. En 1995, dans le numéro de février de la revue Esprit (p. 77-96), il affirme que « le roman noir est l’avenir du roman ».

En novembre 2004, il rejoint les Éditions Fayard  et prend la direction de la Collection Fayard Noir. Cette collaboration en tant que directeur de collection cesse en 2009, mais il continue à assurer la direction littéraire de tous les ouvrages achetés sur ses conseils.

Vice-président du festival du livre et du film « Étonnants voyageurs » de Saint-Malo jusqu’à sa démission fin 2008, coscénariste avec Jean-Bernard Pouy et Guillaume Nicloux en 1998 du film Le Poulpe, collaborateur de la revue XXI (reportage en automne 2008 : « Aux sources du polar nordique », XXI, n°3 et en 2009 : « Henning Mankell au Mozambique », XXI Hors série), il est également l’auteur de nombreuses préfaces et notamment celles des deux volumes de Georges Simenon, romans américains parus aux éditions Omnibus, 2009.

Depuis 2010, il enseigne à l’Institut des Sciences Politiques de Paris, le « creative writing » (l’écriture créative), une  méthode d’écriture enseignée dans les universités anglophones mais encore très peu en France (Seule l’Université française de Toulouse II-Le Mirail propose un Master Métiers de l’écriture inspiré des pratiques de creative writing anglo-saxones.).

Patrick Raynal a également coécrit avec sa femme Arlette Lauterbach (elle-même traductrice d’Italien) Le Livre de Cuisine de la Série Noire et Le Livre des Alcools de la Série Noire chez Gallimard).

Un portrait ancien dans Libération…

 

Romans et nouvelles

2012 Au service secret de Sa Sainteté (L’Écailler) – Prix Arsène Lupin de littérature policière 2013

2009 Ex (Denoël)

2008 Lettre à ma grand-mère (Flammarion)

2006 Retour au noir (Flammarion – Le Seuil 2009: Point n°2093)

2006 Le Débarcadère des anges (La Branche – Suite noire n°3) – Adapté par Brigitte Roüan (2009)

2001 La Poignée dans le coin (Baleine-:Série grise n°8)

2001 Corbucci – Recueil de nouvelles (Albin Michel)

1999 Le Ténor hongrois – Recueil de nouvelles (Flammarion – J’ai lu 2004 : J’ai lu n°7373)

1999 Le Marionnettiste (Le Masque – Gallimard 2001 : Folio policier n°202)

1998 En cherchant Sam (Flammarion – Le Seuil 1999 : Points n°682)

1997 Nice, 42ème rue (Fleuve noir 1985 – Baleine – Gallimard 1999 : Folio policier n°128) Préface Jean-Bernard Pouy

1995 Né de fils inconnu (Albin Michel – LGF 1997: Le livre de poche n°17020)

1995 Arrêtez le carrelage – Le Poulpe (Baleine 2009 – Flammarion 1998 : Librio noir n°207)

1990 Nice-Est (Calmann-Lévy 1988 – Presses Pocket : n°3492 – Baleine 1997)

1990 Arrêt d’urgence (Albin Michel – LGF 1992 : Le livre de poche n°7596 – Gallimard 2003 : Folio policier n°295) – Adapté par Denys Granier-Deferre (1994) avec Marie Trintignant et Hyppolite Girardot

1988 Fenêtre sur femmes (Albin Michel – LGF 1991 : Le livre de poche n°7306 – Gallimard 2002 : Folio policier N°267)

1982 Un tueur dans les arbres (Albin Michel : Sanguine n° 8)

1982 La Clef de seize (Albin Michel : Sanguine n°16 In Very Nice – Baleine 1996 – Gallimard 2000 : Folio policier n°152)

 

Romans en collaboration

2005 The Farce of the destin avec Jean Bernard Pouy (Les Contrebandiers)

2004 La Farce du destin avec Jean Bernard Pouy (Les Contrebandiers)

2000 Le Poulpe – le film – avec Jean-Bernard Pouy et Guillaume Nicloux (Baleine)

2000 Chasse à l’homme avec Jean Bernard Pouy – Postface Jean-Luc Fromental (Mille et une Nuits : Petite collection N°278)

1997 Blue movie – Roman interactif – avec Françoise Rey (Blanche – Blanche 2001 : Bibliothèque blanche n°13)

1985 La Vie duraille avec Jean-Bernard Pouy et Daniel Pennac, pseudonyme J.B. Nacray (Fleuve noir et 1997 )

 

Divers

2009 Préface de « Simenon en Amérique » (volume 1 et volume 2) – Collection Omnibus des Presses de la Cité

2001 Le Livre des alcools de la Série noire avec Arlette Lauterbach – Préface J-Marie Laclavetine – Ill: Joëlle Jolivet (Gallimard)

1999 Préface Le livre de cuisine de la Série Noire, Gallimard, auteurs : Arlette Lauterbach et Alain Raybaud ; ill. Jochen Gerner.

1998 La plaine – poème – illustrations Frédéric Raynal (Le Ricochet)

1993 Blues Mississippi mud – photographie Patrick Bard (La Martinière)

 

Bandes dessinées

2004 Sexual killer avec Didier Eberoni (Albin Michel)

2001 Arrêtez le carrelage avec Joe G. Pinelli (6 Pieds sous terre : Céphalopode n°5)

1987 Nostalgia in Time square avec Jacques Ferrandez (Futuropolis)

 

Romans pour la jeunesse

2003 Kidu (Syros jeunesse : Rat noir n°8)

2003 Le Médaillon suivi de La Piste de l’ombre (Gallimard : Folio junior n°1255)

 

Traductions (de l’anglais)

2013 « On the Brinks » de Sam Millar Ed Le Seuil

2010 Redemption Factory de Sam Millar (The Redemption Factory) Ed Fayard, (Fayard Noir)

2009 Poussière tu seras de Sam Millar (The Darkness of the Bones) Ed Fayard, (Fayard Noir)

2009 L.A.Noir de Tom Epperson (The King One) Ed Le Cherche Midi,

2003 Avec Isabelle Maillet : L’Œil du criquet de James Sallis (Eye of the Cricket) Ed Gallimard, (La Noire)

1997 Avec Jeanne Guyon : Le Faucheux de James Sallis (The Long-legged Fly) (Gallimard, (La Noire)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Patrick Raynal | Toulouse Polars du Sud | Veill... - [...] L'incontournable Patrick #Raynal #serienoire sera l'invité du festival et le président du prix Violeta Negra http://t.co/k5OOOmwXFr  [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.