Abonnement aux flux : Articles

Laurent Guillaume

0 commentaire

Laurent Guillaume © DR

Laurent Guillaume © DR

Après une enfance passée dans la région genevoise, Laurent Guillaume se rend à Lyon pour y suivre des études de droit qui l’amènent, en 1993, à l’école de police de laquelle il sort avec le grade de lieutenant de police. Pour sa première affectation, il est nommé commandant d’une unité mobile de sécurité dans le Val de Marne, spécialisée dans l’anti criminalité et les violences urbaines. C’est de ce passage dans cette unité particulièrement difficile qu’il s’inspira pour écrire son premier roman Mako. Après quelques années aux stups en tant que chef de groupe, il part au Mali en 2007, dans le cadre de la coopération, comme conseiller du directeur général de la police locale pour les affaires de lutte contre le trafic de stupéfiants. Revenu en 2011 à Annecy, il est affecté à la brigade financière. En 2012, il quitte la police pour se consacrer à l’écriture de romans policiers et de scénarios pour la télévision.

Laurent Guillaume est passionné de sport, la savate plus particulièrement, de single malts écossais, d’histoire antique, de vieux films policiers et de voyages dans des contrées exotiques.

Tout jeune, il a découvert la littérature avec Jack London et James Oliver Curwood. Ce n’est que plus tard qu’il vint au polar, en lisant Nécropolis d’Herbert Lieberman. Ce fut un choc, une révélation. Il poursuivit l’expérience avec les romans de David Goodis, Dashiell Hammet, Raymond Chandler et l’écrivain anglais Robin Cook.

 

Mako – Le Livre de poche (2010)

La Louve de Subure – Éditions Les Nouveaux Auteurs (2011)

Doux comme la mort – La manufacture de livres (2012)

Les Eaux troubles (Le Roi des crânes) – Le Livre de poche (2012)

Black Cocaïne – Éditions Denoël – (2013)

 

Une interview à propos de Black Cocaïne sur le site du Concierge Masqué.

Une interview sur le site de Funéraire Info.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.