Abonnement aux flux : Articles

Jean-Noël Blanc

0 commentaire

Jean-Noël Blanc

Jean-Noël Blanc

Jean-Noël Blanc, né en 1945, vit et travaille à Saint-Étienne.

Écrit des romans, dont quatre policiers, et des nouvelles, qui sont publiés aussi bien pour les adultes que pour «la jeunesse» (ce n’est pas affaire d’écriture mais d’édition).

Se délasse de ses travaux d’écriture en se fatiguant sur son vélo, selon la douce manie des cyclistes du dimanche, ou en caressant ses chats. Aime le dessin et les villes.

Par ailleurs, plusieurs de ses nouvelles ont été reprises dans des recueils collectifs ou des anthologies (chez Gallimard, Hachette, Stock, Hatier, etc.), ou encore dans des manuels scolaires.

A reçu des prix pour ce travail (prix Renaissance de la nouvelle, Totem Télérama/Salon de Montreuil, prix Charles Exbrayat, prix de la Nouvelle du Mans, prix de la ville de Lyon, etc.).

Longtemps sociologue spécialisé en architecture et urbanisme, il a publié de nombreux ouvrages sur ces sujets, et à ce titre, Polarville, images de la ville dans le roman policier (Presses Universitaires de Lyon, 1991). Son ouvrage part du principe qu’il existe un lien intime entre polar et urbanité. Il développe la représentation de la ville dans le polar, entre mythe et réalité, poésie et sociologie.

Polarville, expliqué par son auteur : « L’idée de départ : pour saisir l’évolution des manières dont la population se représente les villes ou nous vivons, pourquoi ne pas examiner comment une littérature populaire comme le polar exprime (ou reflète) cette évolution ? Poser ainsi la question me paraissait intéressant en sociologie, et j’ai donc été amusé par les réticences du milieu des chercheurs en sociologie qui, en général, ont déploré que ce travail parle de romans policiers, sans voir qu’il parlait surtout des villes et de leur imaginaire. Il faudrait parfois faire une sociologie des sociologues. »

Il interviendra sur ce thème lors de la matinée professionnelle du vendredi 11 octobre 2013.

Sa passion pour l’univers urbain l’amène à raconter de nombreuses histoires de villes, comme en témoigne à nouveau son dernier roman L’inauguration des ruines (Joëlle Losfeld, 2013), véritable épopée provinciale bâtie dans une cité imaginaire.

 

Littérature policière

Le Tour de France n’aura pas lieu (Seuil, Points, 2001)

Tir au but (Seuil, Points, 1999)

Terminus pour les Pitbulls (Seuil, Points, 2001)

Virage serré (Archipoche, 2008)

 

Littérature générale

Le Nez à la fenêtre, roman, éd. Joëlle Losfeld, 2009

On est les champions, L’Archipel, 2008– Comme si rien, Le Chemin de fer, 2007

Couper court, Thierry Magnier, 2007

Le Projet et la « pensée-projet », éd. universitaires de Saint-Etienne, 2007

Le Jardin à moustaches, Castor Astral, 2007

La Petite piscine au fond de l’aquarium, Joëlle Losfeld, 2007

363 000 signes, la chaîne graphique, ed. des Cahiers Intempestifs, 2006

La Fabrique du lieu, ed. universitaires de St-Etienne, 2004

Esperluette et compagnie, Joëlle Losfeld, 2004 (Seghers, 1991) – Prix de la Nouvelle du Mans et Prix Charles Exbrayat

Le Grand braquet, l’Archipel, 2003

Besoin de ville, Seuil, 2003

La Légende des cycles, Le Castor astral, 2003 (Quorum, 1996)

Le Rameur de rêves, Encre bleue éd., 2003 (éd. du Verger, 1999)

Jeu sans ballon, Seuil, Points Virgule, 2002 (Seuil, Fictions, 1996)

Bardane par exemple, Gallimard, Frontières, 1999 (Ramsay, 1986)

On en apprend tous les jours, co-éd HB/l’Instant Même (Québec), 1999

Kakémonos, légers kakémonos, éd. Cahiers Intempestifs, 1997

Hôtel intérieur nuit, H.B. éd., 1995 (Prix Renaissance de la nouvelle)

Galipettes arithmétiques choisies, Le Dilettante, 1993

Penalty, Dumerchez, 1990

Chiens de gouttière, Seghers, 1989

Alors comme alors, Ramsay, 1985 (Prix de la ville de Lyon)

L’Un ou les ciels peints, Fédérop, 1977

 

Littérature jeunesse

La Panthère noire, Je Bouquine n° 246, 2004

Fil de fer, la vie, Gallimard, Scripto, 2003 (Gallimard, Page Blanche, 1992) – prix « Totem »du Salon de Montreuil

Restons calmes, Je Bouquine n° 234, 2003

Tête de moi, Gallimard, Scripto, 2002 – prix Lire au collège

Chat perdu, Gallimard, Folio junior, 2002

90 minutes pour gagner, Gallimard, Folio Junior

Langue de chat, Pocket, 1995 (La Farandole, 1993)

 

Essais et sciences humaines

363 000 signes (la chaîne graphique), éd. Cahiers Intempestifs, 2006

La Fabrique du lieu (installations urbaines), Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2004 (en collaboration avec Francis Nordemann)

Les Grands ensembles, une histoire qui continue, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2003 (en collaboration avec François Tomas et Mario Bonilla)

Polarville, Presses Universitaires de Lyon, 1991

Vers le logement pluriel, Plan construction et habitat, 1988 (en collaboration avec Michel Bellet et Raymond Vasselon)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.