Abonnement aux flux : Articles

Jean-Marie Dumarquez

0 commentaire

Jean-Marie Dumarquez

Jean-Marie Dumarquez

Jean-Marie Dumarquez est né en 1952 à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Il a quinze ans lorsque sa famille s’installe à Toulouse. Il passe un baccalauréat littéraire au lycée Pierre de Fermat, puis fréquente la faculté de Lettres Modernes et, conjointement, l’Institut de Sciences Politiques de Toulouse mais « sans assiduité, en adepte du tourisme universitaire, dans la mouvance de l’après mai 68 et de ce que cela impliquait : tout oser, tout tenter, tout goûter, la révolution dans la tête et l’insouciance en bandoulière» raconte-t-il.

Au début des années 70, après quelques années rebelles, il devient agent immobilier un peu par hasard et pour faire vivre sa famille. Il prend goût à cette activité qui lui permet de développer son sens du contact et des relations humaines… et son amour des vielles pierres. Il continue d’exercer cette activité avec passion à Toulouse.

La lecture et l’écriture l’ont toujours accompagné. Par manque de temps, de moyens ou parfois d’énergie, il n’a pu pendant longtemps réaliser son rêve de romancier. Assez tardivement, il décide enfin d’écrire un roman… et de le terminer. Il saura retravailler son ouvrage, en suivant les bons conseils des éditeurs.

La parution de son premier roman, Station Terminus, en 2004, a constitué pour lui un tremplin. Avec Les Seigneurs d’Amaury en 2011, City Blues en 2012 et Un été de cendres en 2014, l’auteur de polars se confirme et rien ne semble aujourd’hui devoir l’arrêter.

Il vit à Toulouse, une ville où, dit-il, on trouve d’abord ce qu’on y apporte, avant de s’enrichir de ce qu’elle offre.

 

Station Terminus – Éditions L’Agence (2004).

Les Seigneurs d’Amaury – Éditions du Pierregord (2011).

City Blues – Éditions du Pierregord (2012).

Un été de cendres – Éditions Hugues de Queyssac (2014).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.