Abonnement aux flux : Articles | Commentaires

Ahmed Tiab

0 commentaire

Tiab Ahmed_01Ahmed Tiab est né à Oran en 1965. Après l’université, ils arrivent à Paris en 1990 avec son épouse.

Nous étions à l’apogée de la montée politique des islamistes qui correspondait au prélude de la guerre civile qui s’en suivit et qui dura une décennie.

La langue française est pour lui une première langue maternelle, il lui semblait naturel de vouloir commencer une nouvelle vie en France. L’impératif de la démocratie, de la culture et de la liberté de pensée venant au fur et à mesure qu’il découvrait son nouveau pays, il put estimer la distance qui séparait les deux rives, distance qui ne se mesurait pas uniquement en kilomètres.

Aujourd’hui il enseigne les langues étrangères au collège et lycée en tant que contractuel, pour garder la liberté d’aimer ce qu’il fait. Il est publié aux éditions de l’Aube.

 

  • Le Français de Roseville, éditions de l’Aube, 2015
  • Le désert ou la mer, éditions de l’Aube, 2016
  • Gymnopédie pour une disparue, éditions de l’Aube (à paraître)

 

Le français de Roseville :

« Ce Français de Roseville est en fait tellement réussi qu’il nous laisse avec l’envie de lire tout ce qui sortira de la plume d’Ahmed Tiab. Vivement la suite ! »

Michel Bélaur. Le Devoir.

« Lire un bon polar est une formidable manière de découvrir un pays, son histoire, ses ombres, ses lumières, son âme aussi. L’écrivain algérien Ahmed Tiab (originaire d’Oran) a bien compris l’ampleur, le souffle des romans policiers. »

Patrice. Femme actuelle.

 

La page facebook de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.