Abonnement aux flux : Articles

Ignacio del Valle

0 commentaire

 Ignacio Del ValleNé à Oviedo en 1971, Ignacio del Valle qui vit aujourd’hui à Madrid est l’un des invités espagnols du salon 2012. Il est l’auteur de sept romans qui ont remporté de nombreux autres prix, parmi lesquels on peut citer :

Le prix jeunes des Asturies pour El abrazo del boxeador (2001).

Le prix Felipe Trigo pour El arte de matar dragones (2003)

Le prix de la critique des Asturies pour Empereurs des ténèbres (El tiempo de los emperadores extraños, 2006) et sa suite Les démons de Berlin (Los demonios de Berlín, 2009).

Également une mention spéciale du prix Dashiell Hammett pour Empereurs des ténèbres.

Ses romans ont été traduits en portugais, italien, français et polonais. Il publie des articles d’opinion dans des journaux comme El comercio et Panamá América, écrit pour les suppléments culturels Culturas, ABC.es et Culturamas et collabore au journal El País, ainsi qu’à plusieurs autres journaux et magazines. Il écrit également pour la radio.

Empereurs des ténèbres, qui fut l’année dernière le premier gagnant du prix Violeta Negra, mettait en scène son enquêteur, Arturo Andrade, soldat dans la Division Azul espagnole sur le front soviétique auprès de l’armée allemande. Il a été adapté au cinéma sous le titre Silencio en la nieve. Les démons de Berlin reprend ce personnage et le suit à Berlin dans les tous derniers jours de la guerre.

 

. Empereurs des ténèbres (El tiempo de los emperadores extraños, 2006) – Phébus, 2010

. Les démons de Berlin (Los demonios de Berlín, 2009) – Phébus, 2012

 

« Une affaire de meurtres sur le front de Leningrad contée avec une force d’évocation peu commune. C’est un auteur déjà très connu en Espagne, traduit et primé dans divers pays. »

Le Monde des livres

 

« Ignacio del Valle, jeune écrivain surdoué, brosse un fascinant portrait de l’enfer qu’il a fait précéder de cette citation de Jack l’Eventreur : « Un jour les hommes se tourneront vers le passé et diront que le XXe siècle est né avec moi. » »

Télérama

 

Son site

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ignacio del Valle | Toulouse Polars du Sud | Texte clos, palimpseste et littérature policière | Scoop.it - [...] Ignacio Del Valle Né à Oviedo en 1971, Ignacio del Valle qui vit aujourd'hui à Madrid est l'un des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.