Abonnement aux flux : Articles

Gilles Vincent

0 commentaire

Après 33 ans dans le Nord et onze ans à Marseille, Gilles Vincent a décidé, en 2003, de poser valises et stylos dans le Béarn.  Depuis quinze ans, il consacre le plus dense de sa vie à l’écriture.

Il est également animateur d’ateliers d’écriture en milieu scolaire, en prison, à l’hôpital…

En quelques années, quelques huit romans et de nombreuses récompenses, Gilles Vincent s’affirme comme un grand du polar.

Il nous dit « Pour résumer mes tourments et mes joies, je dirais que les pages lues, écrites sont mes poumons, les mots, tout le sang qui m’habite… ».

Romans :

  • Djebel, Ed. Jigal, Marseille (Lauréat du Prix Euro-polar 2014)
  • Parjures, Ed. Jigal, Marseille (finaliste du Prix Michel Lebrun 2012)
  • Beso de la Muerte, Ed. Jigal, Marseille, (Lauréat du Prix Cezam Inter-CE 2014, finaliste du Prix Landernau Polar 2013, finaliste du prix littéraire du conseil départemental du Finistère 2016)
  • Trois heures avant l’aube, Ed. Jigal, Marseille (finaliste du Prix Michel Lebrun 2014, Lauréat du Prix du Mauvais Genre 2015 du Val Vert du Clain, lauréat du Prix du Périgord vert 2016).
  • Hyenae, Jigal, Marseille (finaliste du Prix Landernau polar 2015)
  • Flamencos, roman aux Ed. Gascogne, Orthez.
  • Un, deux trois…sommeil… Cairn, Pau (collection Polar du Noir au Sud).
  • Ce pays qu’on assassine, roman noir, poétique, politique et social aux éditions In8, Février 2017 (sélectionné pour le Prix Michel Lebrun 2017; sélectionné pour le Prix François Augieras 2017, sélectionné pour le Grand Prix du polar de Villeneuve-lez-Avignon )
  • Djebel, Beso de la Muerte, et Trois heures avant l’aube sont traduits et publiés en Grèce pour les Éditions Kastaniotis.

Jeunesse

  • Gévaudan, le retour de la Bête, polar-ados aux Ed. Paul et Mike, Paris, 2014 (Lauréat du Prix Bouquin’ados 2015)
  • Jack l’Éventreur, le retour, Ed. Paul et Mike, Paris, 2015 (sélectionné pour le Prix du Polar Jeunesse 2016 de Montigny-les-Cormeilles)

Nouvelle

  • Les essuies-glaces fatigués rendent les routes incertaines, nouvelles publiées aux Ed. Eaux Fortes, Bordeaux.

A propos de Ce pays qu’on assassine sur le site de l’Humanité.fr

Sur le site des Editions Jigal.

Une interview de Gilles Vincent sur le site numeriklivres.

A propos de Beso de la muerte, une interview de Gilles Vincent –

La page facebook de l’auteur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.