Abonnement aux flux : Articles

Deuxième rencontre de l’année, TPS vous propose un pas de danse…

0 commentaire

20150402Bessonart

Nous vous proposons de rencontrer Catherine Bessonart pour la sortie de son nouveau roman Une valse pour rien aux Éditions de l’Aube. Nous vous donnons rendez-vous le 2 avril à 18h30 à la Librairie de la Renaissance, notre partenaire.
Jean-Paul Vormus interviewera Catherine Bessonart qui dépeint notre société à travers des débats très actuels. La rencontre sera suivie d’un apéritif.

 

Le résumé du livre :

20150402BessonartCouvertureParis. On y bat le pavé, plus qu’ailleurs, pour crier sa colère et sa peur. Pour parler d’amour, aussi. Les uns demandent le respect. Les autres redoutent ce monde qui change. Alors que la France s’embrase autour du mariage pour tous, un dangereux oiseau de nuit s’en prend avec violence et cruauté à des membres de la communauté gay. Chrétien Bompard, épaulé de ses fidèles Grenelle et Machnel, est chargé de l’enquête. Qu’a donc réveillé ce climat de défiance et de mépris ? Bompard rencontrera aussi Camille, une infirmière qui milite pour le droit à mourir… rappelant que certains demandent la dignité dans la vie, d’autres dans la mort. Les fils de l’enquête sont subtils, adroitement tissés. Il faudra toute l’ingéniosité de Bompard pour les dénouer et parvenir, à bout de souffle, à une issue aussi terrible que libératrice

Lire un extrait du livre.

 

Pour en savoir plus sur l’auteur :

CatherineBessonartAuteure, comédienne et scénariste, Catherine Bessonart a été lauréate du prix « POLAR » 2013 du Meilleur Roman Francophone de Cognac pour son premier roman Et si Notre-Dame la nuit…

Elle a étudié au cours Florent et au cours Simon et elle a fait ses premiers pas au café-théâtre.
Elle a joué longtemps dans des café-théâtre parisiens comme le Tai Théâtre, le  Lucernaire sous la direction de Luce Bertommé, de Christian Leguillochet, de Jean-Jacques Dulon, etc.
L’auteure a également travaillé avec Michel Guyard et elle a aussi fait de la radio sur France Inter avec José Artur. Et pendant tout ce temps, elle n’a jamais cessé d’écrire. Un de ses scenarii a été adapté pour France 3, Heureusement qu’on s’aime, avec Bernadette Laffont et André Ferréol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.