Abonnement aux flux : Articles

Danielle Thiéry

1 commentaire

Danielle ThieryDanielle Thiéry est née en Bourgogne, à Viévigne (Côte d’Or) en 1947. Études classiques, bac philo et droit, formation d’éducatrice spécialisée.

En 1968, les portes de la police nationale s’ouvrent aux femmes. Concours d’officier de police en 1969, affectation à Lyon en 1970 : brigades des mineurs, des stupéfiants, du proxénétisme. Puis elle est chef d’un groupe de police criminelle dans un quartier difficile et passe le concours de commissaire de police. Une des premières femmes en France à accéder à ce grade en 1976. Tout d’abord, c’est la police des transports (police des chemins de fer, les gares et les trains, police de l’air, des frontières) dont les principales missions sont liées à la lutte anti-terroriste. Elle sera ensuite la première femme de l’histoire de la police française à décrocher le grade de commissaire divisionnaire. Elle dirige alors pendant trois ans le Syndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de police avant de bifurquer vers d’autres horizons.

En effet, son profil intéresse de grandes entreprises telles que Air France où elle est détachée pendant 4 ans, France Telecom, également 4 ans et enfin, La Poste où elle travaille comme directrice de la sûreté en charge de mettre en place les structures nécessaires afin de réduire les atteintes au réseau postal (attaques à main armée, vols en tous genres).

Fin de carrière policière en 2008…

En même temps, au début des années 1990, elle se lance dans l’écriture :

– scénarios pour la télévision : une série, Quai N°1, évoque à la fois l’histoire de son arrière grand-mère, Marie Gare, enfant trouvée à Dijon et les aventures d’une jeune femme commissaire spécialiste des trains.

– romans policiers, dont certains reçoivent des prix littéraires, et livres pour la jeunesse.

Passionnée par le polar et les ambiances noires (comme celles de James Ellroy qui est un de ses modèles…), Danielle Thiéry explore à travers ses livres les réalités d’un métier aux règles impitoyables où le pire est vécu au quotidien mais où les relations humaines sont essentielles.

 

Romans

. Mauvaise graine – Ed. JC Lattès, 1995

. Le sang du bourreau – Ed. JC Lattès, 1996

. La guerre des nains – Ed. Fleuve noir, 1996

. Mises à mort – Ed. Robert Laffont, 1998 – Prix Polar 1998 – Prix Exbrayat 1998

. Et pire, si affinités… – Ed. Robert Laffont, 1999

. Affaire classée – Ed. Robert Laffont, 2001

. Origine inconnue – Ed. Robert Laffont, 2002

. Le Festin des Anges – Ed. Anne Carrière, 2005

. L’ombre des morts – Ed. Anne Carrière, 2008

. J’irai cracher dans vos soupes – Ed. Jacob-Duvernet, 2011

. Crimes de Seine – Ed. Rivages, 2011

 

Romans jeunesse

. Nuit blanche au musée – Ed. Syros, 2006

. Les trois coups de minuit – Ed. Syros, 2009

 

Autres

. La petite fille de Marie Gare (mémoires) – Ed. Robert Laffont, 1997 – Prix Bourgogne 1997

. BRI, histoire d’une unité d’élite (document) – Ed. Jacob-Duvernet, 2011

 

Crime de Seine

« On tremble au rythme de la montée des eaux, les effets en chaîne des dérèglements dans une ville aussi complexe que Paris, tous les effets en chaîne, sont décrits de façon très convaincante et arrivent quand même à ne pas noyer […] l’intrigue qui sert de colonne vertébrale. Du coup c’est à une double course contre la montre qu’on assiste, avec en prime de vrais personnages, charnels, convaincants. Bref un très belle réussite, pour une auteur que je ne manquerai pas de suivre à l’avenir. »

Jean-Marc Laherrère, Actu du noir

 

Le festin des anges

« Danielle Thiéry, qui « aime travailler dans le gras de l’humain », donne une épaisseur inquiétante à son tueur, un détraqué total, clone troublant du Norman Bates de Psychose. »

Bernard Lehut pour L’Express

 

Les trois coups de minuit

« Un policier original, dynamique et bien ficelé : l’intrigue tient la route et garde le lecteur en haleine jusqu’au dénouement. »

  1. Bonjour Marion ..heu..Madame Thiéry,Je n’arrive pas à me procurer le livre « et pire, si affinités », (en format papier) le seul qui me manque de votre merveilleuse oeuvre; où puis-le trouver et comment ? J’ai essayé beaucoup d’adresses sans résultat. Bonnes fêtes de fin d’année à vous et votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.