Abonnement aux flux : Articles

Craig Johnson

0 commentaire

Craig Johnson

Craig Johnson

Craig Johnson est le parrain du Festival Toulouse Polars du Sud 2015.

Né au début des années soixante dans l’état de Virginie-Occidentale (USA), Craig Johnson grandit dans une petite ville du Middle-Ouest. Après des études de littératures classiques et un doctorat d’art dramatique, il voyage à travers les États-Unis. Pour financer ses séjours et ses déplacements, il exerce des métiers souvent très différents : charpentier ou cow-boy à l’ouest, dans les ranchs du Montana ou du Wyoming, chauffeur routier, pêcheur, professeur d’université ou membre de la police de New-York…

Il finit par s’installer dans le Wyoming, l’état le moins peuplé des États-Unis, l’une des quelques dernières régions de l’ouest ayant conservé son état naturel : grandes plaines, paysages montagneux intacts et vastes forêts à l’état sauvage. C’est bien là que Craig Johnson vit avec sa femme, au pied des monts Big Horns, l’un des contreforts des montagnes Rocheuses, dans son ranch près de Ucross, (25 habitants).

Il n’est pas étonnant que Craig Johnson soit très vite devenu l’un des auteurs fétiches  des Éditions Gallmeister, la jeune maison d’édition qui se consacre exclusivement aux différentes facettes de la littérature américaine (« L’Amérique Grandeur Nature »), et que nous accueillons également cette année lors du Festival TPS.

Craig Johnson publie son premier roman en 2005 ; The Cold Dish (Little Bird en traduction française, Ed. Gallmeister, 2009) met en scène le shérif Walt Longmire dont les aventures se déroulent dans le comté fictif d’Absaroka, Wyoming, USA. La série compte aujourd’hui une douzaine de romans, qui sont peu à peu  traduits et publiés dans leur version française par les éditions Gallmeister. Tous les démons sont ici (éd. Gallmeister, janvier 2015) est le septième volet de la série publié en France.

Les romans de Craig Johnson sont des « best-sellers » aux États-Unis. La série Longmire, adaptation télévisée de l’univers de Craig Johnson, connait également un succès considérable.

Craig Johnson est également reconnu par les lecteurs français ; il a reçu plusieurs prix notables en France dont le Prix NouvelObs/BibliObs du Roman noir étranger 2010 pour Little Bird, et le Trophée 813 du Meilleur roman étranger 2010 pour Le Camp des morts.

Pour découvrir Craig Johnson ou en savourer encore plus, les éditions Gallmeister proposent quelques nouvelles inédites en téléchargement gratuits sur le site de la maison d’édition.

 

Little Bird, Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2009, réédition coll. Totem no 9, 2011

Le Camp des morts, Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2010, réédition coll. Totem no 16, 2011

L’Indien blanc,  Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2011 ; réédition coll. Totem no 26

Enfants de poussière,  Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2012 ; réédition coll. Totem no

Dark Horse, Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2013 ; réédition coll. Totem no 46

Molosses, Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2014.

Tous les démons sont ici, Éditions Gallmeister, coll. Noire, 2015

Tous les titres sont traduits par Sophie Aslanides.

 

Dans la revue Lire.

L’humeur vagabonde du 31 mars 2014 sur France Inter, consacrée à Craig Johnson. Passionnant !

Interview de Craig Johnson & Oliver Gallmeister lors des Bibliothèques idéales de Strasbourg – 2010

Sur le site du Concierge Masqué.

Une chronique de Jean-Marc Laherrère sur le site actudunoir.wordpress.com.

 

Le site de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.