Martin Solares

 Accueil / Auteurs / 2018
Biographie

Martin Solares est né en 1970 à Tampico au Mexique. Parallèlement à son travail de recherche et d'écriture, il travaille depuis 1989 comme critique, professeur et éditeur de littérature. En 1992, il a reçu la mention honorifique du Prix national Periodismo Cultural Fernando Benítez. En 1998, il a obtenu le Prix national Efrain Huerta pour la fiction. De 2000 à 2007, il a vécu à Paris où il a effectué un doctorat en littérature à la Sorbonne.
Ses nouvelles et ses travaux critiques ont été publiés dans de nombreuses revues et anthologies au Mexique mais aussi en Angleterre, en France, aux Etats-Unis et en Espagne.
En 2006, un groupe d'écrivains, parmi lesquels Sergio Pitol, Juan Villoro et Mario González Suares, l'ont désigné comme l'un des jeunes auteurs les plus prometteurs des dix dernières années.

Son second roman traduit N’envoyez pas de fleurs est l’un des six livres sélectionné pour le prix Violeta Negra qui sera remis pendant le festival.

 

Bibliographie française

  • Les minutes noires
    Bourgois (2009).
  • N’envoyez pas de fleurs
    Bourgois, (2017).

  • Les minutes noires

    « Le résultat de ce mélange entre ce que l'on pourrait rapprocher du réalisme magique et une intrigue policière classique provoque un décalage fécond où l'imaginaire devient une arme plus efficace peut-être que la simple dénonciation. Les Minutes noires prennent tout leur sens quand on sait que l'auteur, né à Tampico en 1970, a publié en 2003, quelques années avant ce roman, Nueva lineas de investugacion : 21 relatos contro la impunidad, un essai sur l'impunité des crimes politiques au Mexique.  »

    Gérard Meudal (Le Monde)


    N’envoyez pas de fleurs

    « Plongée saisissante dans un pays gangrené par les narcos, N’envoyez pas de fleurs, roman noir très documenté, décrit sur un rythme haletant l’irrésistible montée de la violence. »

    Ariane Singer (Le Monde)

     


    « La grande force du roman est qu’il ne porte pas de jugement explicite, se contentant de démonter les mécanismes qui amènent la société là où elle en est, et de mettre à jour les raisons qui font de chaque personnage ce qu’il est. Sans accuser ni excuser, juste en décrivant. Un roman grinçant et effrayant, où on s’en veut parfois de sourire à tel ou tel trait d’humour pourtant salutaire.  »

     

    Jean-Marc Laherrère (actu du noir)

     

    Liens


      Liste d'auteurs