Abonnement aux flux : Articles | Commentaires

23 avril 2014 : les Toulousains écrivent le noir

0 commentaire

Le mercredi 23 avril 2014 à 18h30, l’association Toulouse Polars du Sud propose une rencontre littéraire avec Dominique DELPIROUX et Jean-Marie DUMARQUEZ. Toulouse Polars du Sud invite tous les lecteurs amateurs de polars à découvrir ces deux auteurs toulousains et à échanger avec eux autour de leurs derniers romans.

Cette rencontre sera suivie d’un apéritif.

Suspect n°1 : Dominique DELPIROUX, écrivain
Pièce à conviction : son dernier roman Le crépuscule des bébés

delpirouxNé à Strasbourg en 1956, Dominique Delpiroux suit son commissaire de police de père au gré des mutations. Il se souvient parfaitement de tous les commissariats de ses différents postes et surtout de leurs geôles ! Sans oublier les bistrots qu’il y avait en face où son père lui apprenait à boire un demi sans respirer. Son premier roman, Félix Rex, lui est dédié. Sa rencontre avec Serge Pey, le grand poète toulousain,va stimuler son goût de l’écriture et de la musique des mots. Sa maîtrise de droit public en poche obtenue à Toulouse , il devient journaliste après un stage au quotidien toulousain La Dépêche du Midi. En charge des faits divers et chroniques judiciaires, il devient reporter aux informations générales et éditorialiste. Il a couvert l’intégralité du procès AZF de février à juin 2009. Marié, deux enfants, passionné de voyages, il trouve le temps de cultiver son jardin secret où paissent les dinosaures… Naturaliste à ses heures, il s’est spécialisé dans les romans noirs animaliers, comme dans Félix Rex ou Légionnaire Victor.

Suspect n°2 : Jean-Marie DUMARQUEZ, écrivain
Pièce à conviction : son dernier roman Un été de cendres

jmdumarquezJean-Marie Dumarquez est né en 1952 à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Il a quinze ans lorsque sa famille s’installe à Toulouse. Il passe un baccalauréat littéraire au lycée Pierre de Fermat, puis fréquente la faculté de Lettres Modernes et, conjointement, l’Institut de Sciences Politiques de Toulouse mais « sans assiduité, en adepte du tourisme universitaire » dit-il. Au début des années 70, après quelques années rebelles, il devient agent immobilier un peu par hasard et pour faire vivre sa famille. Il prend goût à cette activité qui lui permet de développer son sens du contact et des relations humaines. Il continue d’exercer cette activité avec passion à Toulouse. La lecture et l’écriture l’ont toujours accompagné. Par manque de temps, de moyens ou d’énergie, il n’a pendant longtemps pas pu réaliser son rêve de romancier. Assez tardivement, il décide enfin d’écrire un roman… et de le terminer. Il en est à son quatrième.

Rendez-vous mercredi prochain à 18h30, à la Librairie de la Renaissance, allées Marc Saint Saens, à Toulouse ! (Métro ligne A – station Basso Cambo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.